Rio de Janeiro, Brazil

On a aimé :

* Le coucher de soleil au pain de sucre
* La plage de Copacabana
* La plage d’Ipanema plus calme et plus familiale
* La caipirina  à 5 reals sur la plage (pour les parents bien sûr!)

On a moins aimé :

* Les coups de soleil (attention ça tape !)
* Les moustiques…
* Les hordes de touristes en haut du Corcovado
* Les bouchons

On a testé :

* Les kiosques de plage – parasol, chaises et caipirina comme de vrais brésiliens
* Les buffets au kilo –  Restaurant où l’on ne paye que ce que l’on met dans son assiette ( pratique avec des enfants et quand on ne comprends pas trop les menus)
* Le bus local – Pas d’itinéraire affiché ni à l’arrêt ni dans le bus… il faut bien repérer son quartier pour savoir où demander l’arrêt !

On n’a pas osé :

* Le drone sur la plage de Copacabana

Nos impressions

Pour ma part je me suis sentie à l’étroit entre les immeubles à plus de 10 étages de Copacabana. J’ai trouvé la vie dans ce quartier assez bruyante et ce jusqu’à très tard le soir. Et quand le soleil vous réveille à 5h du mat, les journées sont longues. D’ailleurs aucun de nous 5 n’a vraiment récupéré du décalage horaire.

La barrière de la langue fut un frein également. Ne parlant pas un mot de portugais, il nous a été difficile de communiquer… même avec l’anglais. L’espagnol nous a un peu sauvé je dois dire. François s’en sort d’ailleurs beaucoup mieux que moi… Malgré tout certains Carioca ont fait l’effort d’essayer de nous comprendre.

Coté insécurité par contre je dois dire que je ne l’ai pas ressentie. Certaines personnes dont je tairais le nom, nous ont dit pas de bijoux, pas de sac, pas de portable… J’avais lu sur des sites attention même les cariocas ne se baladent pas avec des sacs, sac à dos, bijoux etc… J’avoue être partie un peu à reculons mais j’ai agréablement été surprise. Je ne sais pas si les JO ont joué un grand rôle. Nous avons pu observer dans la rue, très animée même au coucher du soleil, des gens avec des sacs, des sacs à dos, des bijoux… Certes avec 3 enfants nous n’avons pas tenté le diable. Nous ne nous sommes certes pas baladés aux-abords des favelas et nous ne sommes jamais sortis au-delà de 20h. Mais nous avons pris le bus local pour rentrer du Corcovado, nous sommes baladés dans le Centro et avons pris le métro. Et toujours le même constat, les gens ne s’agrippe pas à leurs affaires comme si on allait leur arracher à n’importe quel moment.

Enfin le point positif de notre séjour à Rio. Le magnifique coucher de soleil sur la ville du haut du pain de sucre et cerise sur le gâteau, nous sommes arrivés vers 17h au moment où les groupes de touristes repartent. Je serais bien arrivé un petit peu plus tôt histoire d’avoir le temps de me poser mais les célèbres bouchons de Rio en ont décidés autrement. Même les enfants se sont régalés et ont joué les paparazzi avec le Sunset.

 

C’est fait, j’ai vu Rio.  Depuis plusieurs années, cette ville m’attirait que ce soit à travers les films ou documentaires : Les favelas accroché aux collines, les vues au sommet du Corcovado ou du pain de sucre et évidemment les plages.
Je suis donc heureux d’avoir pu voir par moi-même cette ville. 

Ce que je retiens :
* Un coucher de soleil intense au sommet du pain de sucre. L’ambiance, les lumières de la ville et la vue.
* Un passage qui reste agréable mais moins qu’espéré au sommet du Corcovado. J’avais certainement trop idéalisé ce lieu. Le nombre de touristes a forcément eu un impact. Néanmoins cela reste un incontournable.
* La plage de Copacabana : Les vagues, les paillotes, les vendeurs. Ambiance décontractée, cela change des plages françaises.  Dommage que la propreté des lieux laisse à désirer.

Nous avons également visité le vieux Rio, le jardin botanique et passé une journée sur la plage d’Ipanema.
J’ai réussi à faire 2 sorties running :  un combiné plages et un tour de la lagune.  Sorties plus difficiles que je ne l’imaginais surtout avec le décalage horaire et la température.
Au niveau de la sécurité pas de mauvaise rencontre (on a respecté les règles).
Je recommande à chacun qui le peut de passer quelques jours dans cette ville.

 

Voilà aujourd’hui nous quittons Rio. Nous nous rendons dans le St Trop Brésilien à 180 km à l’est de Rio, à Buzios. Nous n’avons prévu de n’y rester que 2 nuits. Nous poursuivrons cette dernière semaine au Brésil à Cabo Frio que nous espérons un peu plus authentique.

Et retrouvez nous sur notre chaine youtube:

et notre compte Instagram @_somewheretogether !

 

 

Laisser un commentaire